Ce trouble du comportement alimentaire pousse les personnes qui en souffrent à une obsession de l’ingestion d’une alimentation saine.

La personne orthorexique se fixe des règles alimentaires trés contraignantes qui l’obligent à planifier plus ou moins longtemps à l’avance les rituels d’achats, de préparation et de cuisson des aliments qu’elle va consommer. La prise alimentaire n’est plus synonyme de partage mais devient un acte solitaire pour échapper à la nourriture malsaine consommée par les autres.