Troubles du comportement alimentaire

Ou TCA

Dans une société de l’apparence où s’entrecroisent idéal de minceur et surabondance alimentaire, les troubles des conduites alimentaires sont rencontrés chez de nombreux individus.

Je suis de nombreuses patientes (la prévalence étant beaucoup plus importante chez les femmes que chez les hommes) souffrant d’anorexie mentale et de boulimie.

Liens utiles:

Prenez rendez-vous !

Diététicienne spécialisée

Ma formation au sein de l'Institut Mutualiste Montsouris (séminaire de physiopathologie des troubles des conduites alimentaires) m'a permis d'acquérir des techniques de prise en charge adaptées.
Prenez rendez-vous !

Quelle approche ?

Souvent quand on souffre d’un trouble du comportement alimentaire, on a l’impression d’être pris dans une spirale infernale et de ne trouver aucune solution. Il est sûr qu’il s’agit d’un chemin long et difficile mais il est primordial de savoir que tout trouble du comportement alimentaire peut être combattu. La guérison est possible !

Il est prouvé que pour avancer au mieux dans cette lutte contre les TCA un suivi pluridisciplinaire soit essentiel. Il apparaît donc important que les personnes souffrant de TCA soient à la fois accompagnées par un psychothérapeute, un diététicien-nutritionniste ainsi qu’un médecin généraliste et que ces divers praticiens soient en lien. La participation à un groupe de paroles peut constituer un bon complément aux suivis individuels.

approche tca

La restriction cognitive

La restriction cognitive peut constituer à elle seule un trouble du comportement alimentaire mais elle peut également être partie intégrante d’autres troubles.

Il s’agit de la volonté d’un individu de contrôler ses prises alimentaires, que ce soit d’un point de vue qualitatif et/ou quantitatif.

J’insiste sur la notion de volonté de contrôle, qu’elle se solde ou non par une réussite du contrôle.

Dans le cas de l’anorexie mentale restrictive, la personne réussit à réaliser ce contrôle. Dans le cas de la boulimie, des phases de contrôle alternent avec des phases de perte de contrôle. De même, des personnes qui font attention à leur alimentation sont dans un système de restriction cognitive.

Des tas de croyances peuvent alimenter ce trouble, croyances qui sont fréquemment véhiculées par les régimes ou même par le PNNS (Plan National Nutrition Santé).

Les compulsions alimentaires

Ingestions impulsives, en un temps bref, en dehors du repas, de quantités déraisonnables d’aliments qui sont choisis.

Elles sont associées à un plaisir gustatif réel, même, si par la suite, un sentiment de perte de contrôle démoralise la personne. Elles ne sont pas suivies de vomissements.

Dans le cas de la compulsion alimentaire spécifique, l’individu est sujet à des envies irrépressibles d’aliments d’un certain type, tels les produits sucrés. Elle peut également ne porter que sur un seul aliment (c’est le cas de la chocolatomanie, par exemple).

L’orthorexie

Ce trouble du comportement alimentaire pousse les personnes qui en souffrent à une obsession de l’ingestion d’une alimentation saine.

La personne orthorexique se fixe des règles alimentaires trés contraignantes qui l’obligent à planifier plus ou moins longtemps à l’avance les rituels d’achats, de préparation et de cuisson des aliments qu’elle va consommer. La prise alimentaire n’est plus synonyme de partage mais devient un acte solitaire pour échapper à la nourriture malsaine consommée par les autres.

L’anorexie mentale

L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par une diminution volontaire drastique des ingesta ; et s’oppose ainsi à une diminution de l’appétit qui peut constituer une conséquence physiologique d’une pathologie autre.

Même si l’on retrouve fréquemment cette psychopathologie au sein du milieu de la mode dans une société de plus en plus centrée sur l’apparence et la minceur, les causes en sont souvent multifactorielles et liées à l’histoire de chaque individu.

Les critères diagnostiques retenus sont les suivants :

  • Refus de maintenir un poids minimal normal pour la taille et l’âge
  • Peur intense de prendre du poids et de devenir gros malgré un poids inférieur à la normale
  • Altération de la perception du poids ou de la forme du corps (dysmorphophobie) ; influence excessive du poids ou de la forme corporelle sur l’estime de soi ; ou déni de la gravité de la maigreur actuelle

Il existe deux types d’anorexie :

  • L’anorexie restrictive : les restrictions alimentaires sont effectives et ne sont pas entrecoupées de façon régulière de crises de boulimie ni de vomissements provoqués ou de prises de purgatifs (laxatifs, lavements, diurétiques)
  • L’anorexie avec crises de boulimie/vomissements ou prises de purgatifs : les périodes de restriction alternent régulièrement avec des périodes de boulimie/vomissements et/ou prises de purgatifs.

L’hyperphagie prandiale

Ingestion en un temps bref (moins de deux heures) d’énormes quantités de nourriture. Impression de perte de contrôle tant des quantités ingérées que du moment où l’on pourra s’arréter.

Ces prises alimentaires ne sont pas motivées par la faim, et se font en cachette. Une grande culpabilité s’en suit. Ces épisodes surviennent au moins deux fois par semaine, depuis au moins six mois.

L’hyperphagie incontrôlée n’étant pas motivée par “un souci de l’image corporelle”, aucun système de compensation (vomissements, prise de laxatifs, activité physique intense) n’est mis en place pour réduire le poids. Par conséquent, les personnes souffrant d’hyperphagie incontrôlée sont souvent en surpoids ou obèses.

Quelques adresses utiles

Cabinet de Madame Raimbault Laurence

Psychologue spécialisée dans les TCA
188 rue Nationale – 59 800 Lille
06 25 48 37 93

Cabinet de Madame Pouchelle Amélie
Psychologue spécialisée dans les TCA
188 rue Nationale – 59 800 Lille
06 25 35 55 25

Association Autrement
9 Rue de Metz 21000 Dijon
03 80 66 83 47
www.anorexie-et-boulimie.fr

Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids – G.R.O.S
www.gros.org

Association Solidarité et information autours des troubles du comportement alimentaire
www.enfine.com