De la naissance à 6 mois

L’alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seul l’eau peut s’y ajouter.

Privilégier l’allaitement maternel. Le lait maternel est :

  • l’alimentation idéale du nouveau-né : sa composition s’adapte aux besoins du bébé
  • contient de nombreux anticorps et facteurs immunitaires, transmis directement au nourrisson
  • réduit le risque ultérieur d’obésité
  • est le plus économique

Si la mère ne peut ou ne veut pas allaiter, ne pas culpabiliser.

  • Donner le biberon n’a pas d’incidence négative sur la relation mère-enfant
  • Les laits infantiles sont réglementés et adaptés aux besoins spécifiques du nourrisson En cas de chaleur, fièvre,…compléter par une eau convenant aux nourrissons.

Ne pas diversifier l’alimentation avant 6 mois idéalement et au plus tôt à 4 mois.

De 6 mois à 1 an

Une diversification alimentaire progressive.

  • Le lait (maternel ou de suite) reste la base de l’alimentation de l’enfant.
  • Diversifier progressivement l’alimentation : introduire petit à petit de nouveaux aliments à partir de 6 mois, en respectant quelques règles :
    • Purées et plats maison préparés spécifiquement pour bébé : utiliser des produits frais ou surgelés nature. Ne pas ajouter de sel.
    • Petits pots et autres aliments pour bébés : la composition est adaptée à l’enfant et à son âge. Ne rien y ajouter.
    • Tenir compte des risques d’allergies alimentaires (antécédents personnels et familiaux).
    • La texture des aliments doit être adaptée à l’âge (purée, petits morceaux). Etre particulièrement vigilant à l’égard des fruits secs (risque de fausse route).
  • Initier aux saveurs : varier petit à petit les aliments et les modes de préparation afin de limiter la crainte des aliments nouveaux qui peut se développer à partir d’un an.
  • Apprendre à boire de l’eau, au biberon puis au verre. Privilégier l’eau nature, limiter les jus de fruits et ne pas donner de sodas.
  • Équilibrer les repas et adapter la taille des portions.
  • Donner à l’enfant la possibilité de bouger et de jouer en toute sécurité.

De 1 à 3 ans

Les habitudes alimentaires de la famille influencent les habitudes futures de l’enfant.

  • Permettre à l’enfant d’acquérir de bonnes habitudes alimentaires.
    • lui faire découvrir les différents groupes d’aliments
    • le familiariser avec les légumes et les fruits
    • l’inciter à goûter en multipliant les présentations mais ne pas le forcer
    • lui apprendre à respecter un rythme de 4 repas par jour
    • adapter la taille des portions à l’âge de l’enfant, ne pas le forcer à manger au-delà de son appétit
    • le lait reste nécessaire dans l’alimentation quotidienne de l’enfant : lait de croissance ou lait de vache, laitages, fromages pasteurisés.
  • L’inciter à boire de l’eau
  • Donner à l’enfant l’occasion de se dépenser
  • Éviter la télévision
  • Respecter le rythme de vie et le besoin de sommeil de l’enfant