La fabrique a menusDepuis le début de mon activité (et oui 4 ans déjà), nombre de patients m’ont déjà demandé de leur proposer des menus pour la semaine. Il s’agit d’une démarche que je peux tout à fait comprendre. Quel(le) cuisinière ou cuisinier (ils sont malheureusement encore un peu rares…) ne s’est jamais demandé(e) : « Mais qu’est-ce que je vais encore préparer pour le dîner ? Question qui peut-être stressante voire culpabilisante pour certain(e)s. A cette question, l’Inpes a voulu apporter une réponse simple, pratique, rapide : La fabrique à Menus.

Mais voilà, le réel problème est que ce n’est pas si simple. Théoriquement, si ça l’est. Tout bon diététicien qui se respecte est capable d’éditer des menus équilibrés pour une famille. Seulement, je trouve cela impersonnel et anti-spontané. Si mardi soir, il est écrit sur le menu « Pâtes, ratatouille, jambon » et que je m’oblige à manger ce plat alors que j’ai envie de croque-monsieur, la frustration est grande.
De plus, les menus édités ne pourront jamais correspondre aux plats que les personnes affectionnent. Ce qui est en soi complètement logique. Nous sommes tous vecteurs d’une histoire
culinaire familiale (si petite soit elle), de goûts atypiques. Alors pourquoi vouloir normaliser cela à tout prix ?

Mais alors me direz-vous, comment s’organiser au mieux ? En effet, le côté spontané et respect des envies physiologiques ne peut être respecté à l’extrême. Sinon, nous devrions faire nos courses avant chaque repas, ce qui constitue, je vous l’accorde, une perte de temps extrême.

Ce que je peux vous conseiller c’est de réfléchir à des plats ou à des associations d’aliments que vous aimez (réfléchissez à des mets que vous n’avez peut-être pas mangé depuis longtemps, on les
apprécie souvent davantage). Comptabilisez le nombre de repas que vous devrez préparer pendant la semaine à venir et dressez la liste des ingrédients nécessaires. Ainsi, avant de passer à table, vous
aurez le choix du plat qui vous tentera à ce moment-là.

Et n’oubliez pas, que l’on peut facilement congeler un plat qui prend du temps à préparer le week-end. On apprécie souvent de le retrouver pour un dîner de semaine. De même, n’hésitez pas quand il vous reste un aliment de réaliser la cuisine-domino, c’est-à-dire, utilisez tant que possible cet ingrédient pour une nouvelle recette.