souvenirsculinairesJe me souviens des fraises du jardin de Mamie dont je me régalais écrasées dans une assiette creuse avec un peu de sucre.

De son pain perdu qu’elle me préparait le mardi soir, mais aussi de son pudding qu’elle laissait tremper toute la nuit et que l’on dégustait tiède.

Des crêpes moelleuses auxquelles « on avait droit » surtout à Merlimont ou au cours d’autres vacances, les jours de pluie.

De fines soles que nous achetions aux petits pêcheurs d’Etaples.

Des la baguette viennoise dégustée au goûter sur le sable.

Du flan aux pruneaux dont on se délectait.

Des beignets au sucre vendus sur la plage.

Des bonbons acidulés que j’achetais à la boulangerie d’en face grâce à ma petite tirelire que je mettais du temps à remplir ; paquet de bonbons que mon frère vidait en 2 secondes.

De la traditionnelle Moules/Frites du vendredi soir quand nous étions tous réunis, avec tes frites croustillantes à souhait.

Du marchand de glaces qui prenait place de fin juin à fin août juste en face de l’appartement et dont nous étions friands de ses gaufres.

Mais aussi….

Je me souviens de son appétence pour le sucré-salé qu’elle partageait en cuisinant son canard à l’orange, sa pintade aux pêches et aux poires, son pigeon à l’ananas, son lapin aux pruneaux, son boudin noir assorti d’une purée de pommes maison.

Et tout simplement son goût des bonnes choses et de la cuisine. Son envie de nous faire plaisir en nous faisant découvrir à chaque voyage de nouveaux restaurants.

Que de souvenirs riches en saveurs mais aussi en émotions car l’amour de ma seconde mère est passé comme vous l’aurez compris par les diverses plats qu’elle nous cuisinait. Tous ces mets continuent de nourrir nos habitudes alimentaires et nos repas de familles. Merci Mamie

Et vous, quels sont vos souvenirs gustatifs d’enfance ?